pêche a la truite

Pêche à la truite

Comment pêcher la truite ?

Il existe plusieurs techniques de pêche.

Selon l'endroit, étang, rivière, il convient d'adapter, montage, appâts, et évidemment sa technique de pêche.

Concernant la pêche en étang, elle est ouverte à tous, pêcheur confirmé ou débutant. Pour la pêche en rivière, elle nécessite clairement une certaine maîtrise, une bonne connaissance des lieux. La truite fait partie des espèces classées comme carnassier, effectivement ce poisson véloce apprécie particulièrement les appâts vivants. Sans cesse en mouvement, la truite parcourt ainsi plusieurs kilomètres par jour en quête de nourriture. Découvrez depuis le menu ci-dessous les méthodes de pêche à la truite.

Pêche à la truite en étang

Sûrement la plus simple, taquiner la truite en étang est accessible à tout pêcheur, même débutant. Une canne à pêche, un montage des plus simples, un appât et c'est partie.

Voyons cela en détail !


La canne : pour pêcher, réussir à attraper de belles truites, il faut s'équiper d'une canne à pêche, de préférence télescopique, d'une longueur comprise entre 3.50m, 4.50m.

Pourquoi cette longueur précisément ?

La truite en étang peu se trouver en surface comme au fond. La pêche en surface ne pose pas de problème même avec une canne plus petite. C'est en recherchant la truite plus profondément que les choses se complique avec une canne de taille inférieure à celle prescrite. Sachant qu'un étang peu atteindre environ 4 mètres de fond.

La truite, poisson assez fragile, la qualité de l'eau joue un rôle important dans la localisation du poisson. Par manque d'oxygène, les truites se retrouvent généralement en surface ou juste à 1 mètre de profondeur, voilà pourquoi il est important de posséder une canne permettant de cherche la truite peu importe la profondeur.



Le montage : avec votre canne, vous devez obligatoirement disposer d'un moulinet. Sélectionnez un modèle de base pouvant contenir environ 150 mètres de fil de pêche 24/100.

Pour la ligne, cela dépend évidemment de la taille de l'étang. Effectivement, le choix se pose entre flotteurs ou bulle d'eau. Les flotteurs sont adaptés pour une pêche à moyenne distance, environ 20 mètres du bord. La bulle d'eau vous permettra de lancer bien plus loin.

L'hameçon, la taille se fera en fonction de l'appât choisi. En générale monter un hameçon numéro 6 est amplement suffisant. Il vous permettra d'y accrocher divers appâts de tailles différentes. La couleur, en fonction de la météo. Par temps couvert, prenez un hameçon noir ou bleuté, par beau temps, un hameçon doré donnera d'excellent résultat.

Les plombs, dans l'hypothèse où vous avez sélectionné un flotteur standard, disposer les plombs à environ 40 centimètres de l'hameçon. Espacez les de 2 centimètres. Préférer mettre plusieurs plombs de petites tailles, qu'un gros plombs unique. Cela diminuera le bruit d'impact au moment ou la ligne atteindra la surface de l'eau.


Quelques conseils pratique !


Par beau temps, soleil, chaleur au rendez-vous, il est clairement préférable d'utiliser un montage nettement plus fin. Un flotteur n'excédent pas 2 grammes, utilisez pareillement un bas de ligne, sélectionnez un fil de pêche inférieur à celui du moulinet. L'idéale serait du 16/100. 

Diminuez aussi la taille de l'hameçon, effectivement par temps chaud, la truite devient franchement difficile, la moindre résistance du montage fera que le poisson hésitera longuement à mordre votre appât.


La pêche à la truite en étang s'est partie !


Votre montage est finalisé, vos appâts son prêt, reste plus qu'a taquiner la truite. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est conseillé au départ de taquiner la truite au bord, environ 5 mètres de la berge.

Pêcher à une profondeur d'environ 50 centimètres pour débuter. Sachant que beaucoup de pêcheurs ont tendance à ferrer trop tôt le poisson, résultat après quelques minutes infructueuses, les truites se dirigent rapidement vers le centre de l'étang.

Voici une astuce qui vous permettra de ne pas rater votre truite. La truite à tendance à jouer longuement avec le leurre, mettant ainsi le pêcheur sous tension, pas de panique, prenez votre temps, le moment idéal pour ferrer votre poisson est d'attendre que votre fil de pêche se tende, peu importe que le flotteur soit immergé.

Maintenant pour faire une bonne pêche, il convient particulièrement de bien sélectionner son leurre. Découvrez dans notre article dédié aux leurres lesquels son le mieux adapté à votre situation.

Pêche à la truite en rivière

l'étang et les étangs

Pêcher en rivière est-ce vraiment facile ?

La pêche de la truite en rivière demande une certaine expérience, une bonne connaissance du terrain. Effectivement taquiné la truite en rivière est totalement différent, c'est un style de pêche qui demande également un matériel bien spécifique.



Matériel :

Afin de pêcher de votre poisson favori, il faudra s'équiper d'une canne à lancer de petite taille, entre 2,5 et 3 mètres paraît être la longueur la mieux adaptée.

Petite parenthèse, pour les adeptes de la pêche à la mouche, le matériel sera complètement différent que celui présenter dans notre article.

Avec votre canne, il faudra obligatoirement monter un moulinet, celui-ci peut être de capacité moyenne, environ 150 m de fil. Vous aurez évidemment besoin d'un flotteur, enfin cela dépend du style de pêche choisi.

Une bourriche à accrocher, une épuissette télescopique, un petit sac à dos pour mettre votre matériel de pêche. Voilà l'équipement de base pour partir pêcher la truite en rivière.



Style de pêche :

Il existe 3 montages différents pour trois modes de pêches bien distincts.

1) Pêcher au flotteur, ce style de pêche s'adapte bien aux rivières possédant de nombreux bras aux eaux calmes. Vous pouvez ainsi tenter votre chance dans les eaux tranquilles et profondes. La truite aime particulièrement s'y réfugier, cependant, il convient d'être particulièrement discret et silencieux afin de ne pas effrayer le poisson.

2) Pêche au plombs roulant, cette méthode est adaptée aux rivières peu profondes et agitées. Il paraît évidemment que dans ce contexte, pêcher au bouchon est totalement impossible. Le montage est rudimentaire, un plomb rond coulissant, un petit plomb d'arrêt, un hameçon.

3) Pêche à la cuillère, selon l'endroit choisi, pêcher à la cuillère peut s'avéré judicieux, maintenant en pêchant de la sorte, il faut impérativement être mobile, pouvoir se déplacer sur plusieurs kilomètres à la recherche de truite. 

En conclusion, pêcher en rivière ne nécessite pas d'investissement important en matériel, cependant elle demande une certaine expérience, beaucoup de patience. Pour les appâts, découvrez dans notre article dédié, ceux les mieux adaptés pour la pêche en rivière.

Appât truite

L'on retrouve des dizaines d'appâts différents pour pêche la truite, des leurres artificiels, des vivants, des graines, voyons esemble ceux donnant les meilleurs résultats en fonction du style de pêche choisi.

Pêche en étang !


Avant de choisir votre appât truite, deux facteurs importants à prendre en compte. Quelle variété de truite désirez-vous pêcher, la météo.


Effectivement si vous souhaitez attraper des grosses truites, entre 1 et plusieurs kilogrammes, l'appât de prédilection est clairement le vif. De préférence, sélectionnez des petites carpes, ou des goujons. 

Maintenant en pêchant la truite traditionnelle, essentiellement celles issues d'élevages piscicoles, ces truites fond en moyenne 250 à 300 grs. L'appât numéro 1 reste le vers de terre, sélectionné des vers de fumier de taiile moyenne, environ 5 centimètres, il peut s'accompagner éventuellement d'un grain de maïs. Vous obtiendrez de très bon résultat par temps couvert, ou pluvieux.

En cas de beau temps, chaud, ensoleillé, le vers de farine donne d'excellent résultat. Montez deux à trois vers sur l'hameçon. Reste l'asticot, cependant la pêche aux asticots est généralement interdite en étang.
 


Pêche en rivière !


Autre style de pêche, cependant les appâts ne diffères pas. Vers de terres, vers de farines reste les plus employés. Pour la pêche au flotteur, ces deux appâts donnent de très bon résultat, pour la pêche au plomb roulant, les vers de terres sont nettement plus adapté.

Pour ceux ayant décidé de pêche la truite en rivière à l'aide d'un appât artificiel, de type cuillère, monter de préférence une cuillère de petite taille n'excédant pas 4 centimètres de longueurs. Adaptez la couleur du leurre en fonction de l'ensoleillement. Par temps couverts, prenez des cuillères bleutées, par temps ensoleillé sélectionnez des cuillères argentées.

Techique de pêche truite

Voici les principales techniques de pêche à la truite. Celle-ci est à mettre en œuvre en fonction du lieu de pêche. Le montage, le matériel, l'appât diffèrent selon la technique utilisée.

Pêche à la mouche :

Une pêche particulièrement technique, nécessitant un matériel spécifique assez onéreux. Vous l'aurez compris pêcher à la mouche n'est pas à la porté de tout le monde, il faut beaucoup de pratique pour obtenir un résultat satisfaisant.

Elle se pratique principalement dans les cours d'eau avec un certain courant, effectivement lancer la mouche à fleur d'eau est laisser couler sur quelques mètres, puis relancer au même endroit plusieurs fois, puis attendre le moment opportun pour ferrer la truite.



Pêche en étang et lac :

Certainement la plus facile, accessible à tous, même au débutant. Ce mode de pêche est idéal, car les résultats sont rapides. La majorité des étangs artificiels sont alvines régulièrement en truites. Pas besoin de traquer le poisson, une canne à moulinet, un flotteur, quelques vers et c'est parti pour une bonne journée de pêche.

L'avantage de ce style de pêche est incontestablement le peu d'investissement en matériel, pour une centaine d'euros, un débutant peu pratique ce sport et faire de belles prises.



Pêche en rivière :

Demande une certaine expérience, cependant même un débutant peut espérer attraper des truites avec un peu de chance. Maintenant côté matériel, en achetant judicieusement votre canne vous pourrez faire d'une pierre deux coups.

Une canne de 3,5 m peut clairement être utilisée en rivière comme en étang, seul les flotteurs sont différents, mais un pêcheur soit doit actuellement de posséder plusieurs échantillons de flotteurs.

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

©2016/2019 - carpe-amour.com Pêche à la truite